La Maya
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

La Maya

Bienvenue sur la planète sauvage de la Maya. Qu'elles aventures vivrez vous dans ce monde fantastique?
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -44%
Nike Air Zoom Pegasus 36
Voir le deal
67.18 €

 

 Massacrons-nous dans la Taverne ! [Libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Capitaine Carcajou
Néophyte.
Capitaine Carcajou

Messages : 8
Date d'inscription : 07/08/2019
Age : 26

Massacrons-nous dans la Taverne ! [Libre] Empty
MessageSujet: Massacrons-nous dans la Taverne ! [Libre]   Massacrons-nous dans la Taverne ! [Libre] Icon_minitimeVen 9 Aoû - 3:14

Tiberius n'avait jamais vraiment envie de toucher terre sur la Tortue. Il détestait la foule que cette île de l'archipel attirait. Il détestait aussi le fait que trop souvent, la marine rôdait au large de ses côtes dans l'espoir d’apercevoir un navire recherché. Il détestait aussi les milles et uns génies qui cherchaient la pagaille en sachant très bien que pratiquement rien ne pouvait leur arrivé sur cette île à la fois sainte et maudite. Malgré tout, le capitaine savait bien qu'il se devait de donner à son équipage l'occasion de se délier les jambes et de profiter de la terre ferme, en plus de refaire de plein de vivres. Il se retrouvait donc, bien malgré lui, dans l'un des bars les plus miteux que la mer ait connu.

C'était un endroit pittoresque, avec une trentaine de place assises à l'intérieur et une quinzaine dehors. Il y avait du sable partout, mélangé à de la boisson, du sang et encore d'autres matières qu'il valait mieux ne pas identifier. Il n'était que deux ou trois heures passé le zénith et déjà la plus part des clients avait pris plus de rum que nécessaire pour perdre le cap. Bien sûr, Tiberius ne se privait pas d'une bonne chopine de temps à autre. De plus, ses activités lui permettait généralement de se procurer un breuvage de qualité. Il n'était toutefois pas intoxiqué et ne se le permettait que rarement, sinon jamais. 

L'avaient accompagné Seamus, Jenga et Malbanou. Le cuistot et l'apprentie de Silverhand discutait au bar en profitant de bonnes bière. Malbanou avait pris la seule place qui le mettait un peu à l'aise quelque part au fond de la salle. Il était assis sur un simple billot de bois sec, les genoux surélevés parce que ce banc d'infortune était beaucoup trop petit pour lui. Il réussissait tout de même à rester relativement inaperçu, tant qu'il ne bougeait pas. Les tenanciers s'assurait d'ailleurs qu'il n'avait pas à bouger trop souvent, voir du tout. Ils connaissaient bien le demi-géant et ses deux pieds gauches et préféraient donc limiter ses déplacements pour épargner le mobilier. Tous les trois aurait bien aimer s'asseoir près de leur capitaine, mais ils savaient pertinemment qu'il préférait toujours boire seul, sauf s'il les invitaient directement. Le seul qu'il n'avait pas à respecter la solitude du marin était Arthur et sa barbe d'argent.

Observateur, Tiberius avait reconnu des membres d'équipage d'au moins quatre navires pirates et près d'une demi-douzaine d'officier de la marine. Ils avaient beau se salir pour la peine et changer leur uniformes pour des loques, ils restaient facilement identifiable par la manière qu'ils se tiennent, la façon dont ils parlent et le grog de piètre qualité qu'ils sont forcés de boire à cause de leur salaire tout aussi piteux. Il s'était situé, fidèle à son habitude, de manière à voir la grande majorité du bar, mais plus précisément la porte. Il connaissait plusieurs personnages qu'il ne désirait pas croiser, même sur l'île de la Tortue. D'autre encore qu'il ne voulait surtout pas croiser, surtout sur l'île de la Tortue.

_________________
If you are lost, then follow your feet !
Revenir en haut Aller en bas
Braise Laflamme
Admin.
Braise Laflamme

Messages : 430
Date d'inscription : 06/08/2019
Age : 35
Localisation : La Baie, province de Québec

Massacrons-nous dans la Taverne ! [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Massacrons-nous dans la Taverne ! [Libre]   Massacrons-nous dans la Taverne ! [Libre] Icon_minitimeVen 9 Aoû - 18:32

Au travers de tout le brouhaha qui émanait de la taverne, le son de puissant battements d'ailes fût aisément ignoré. Le son de plusieurs grand hommes bien bâtis ce faisant botter le cul par un brin de femme qui leurs arrivait tout juste au sternum par contre, ça tout le monde l'entendit. Les jurons dans la langue des Elfes mêlés à ceux de la langue Orientale des Hommes aussi étaient très facile à entendre. Avec tout ce brouhaha, personne n'avait entendu le gros dragon bleu argenté bailler, mais tout les patrons à l'extérieur virent ces rangées de dents tranchantes. Cinq minutes plus tard, une jeune femme aux longs cheveux roux retenu en queue de cheval paresseuse sur ses omoplates, vêtue d'une armure de cuir bleuâtre plus ou moins épais (sûrement enchantée) portant aussi des gantelets laissant les doigts libre, des bottes en peau de Wyverne bleue et un magnifique katana rangé dans un fourreau de couleur saphir avec une émeraude dans le pommeau à sa hanche droite ce fraya un chemin jusqu'à Tiberius. Une fois près de l'homme qu'elle cherchait, la jeune femme du nom de Dimaelle Vivelame ne fit ni une ni deux et prit le siège voisin. D'une voix claire elle demanda

«Une bouteille de Rum! Et une bonne! Pas de cette merde liquide que vous donner aux ignares pour les saouler au plus vite!»

Elle fit miroiter quelques doublons d'or et la fille de taverne s'exécuta rapidement.

Un idiot passant par là tenta de lui pincer une fesse, mais la guerrière bougea à une vitesse surnaturelle pour ce saisir de la main fautive. Elle posa alors sa paume libre sur son torse nu et d'un éclat de lumière doré, l'ivrogne fût propulsé vers le mur opposé sur lequel il fit guise de nouvel ornament, car il y était désormais accroché par ses braies avec une lance d'un design rudimentaire faite de lumière solide. Ne ce souciant plus du malotrus ni des rires des autres clients, elle fit silence jusqu'à ce qu'on lui apporte sa bouteille de Rum. La tavernière et la nouvelle venue échangèrent les pièces d'or pour la bouteille et démontrant sa «valeur» elle retira le bouchon de lierre avec ses dents. Après quelques gorgées, la femme Dragonnier s'adressa à son voisin.

«Cela fait un bon moment que l'on c'était vu. Je suis ravie de voir que ton navire et ton équipage sont toujours de ce monde.»

Dimaelle et Tiberius avaient déjà été amants il a de ça quelques années. Contrairement à bien des relations, la leurs avait terminé sur de bon termes. Ils étaient simplement trop différents et avaient des buts trop distants l'un de l'autre pour continuer. Ils étaient désormais de bons amis.

_________________
«The past is here! The present is here! The future is here! Come winds...Come lightning! When the morning star shines...Let all know the sun’s light reaches every corner of the Earth! Piedra...Del...Sol! » Quetzalcoatl's Noble Phantasm, FGO anime.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.fanfiction.net/u/1009234/
Capitaine Carcajou
Néophyte.
Capitaine Carcajou

Messages : 8
Date d'inscription : 07/08/2019
Age : 26

Massacrons-nous dans la Taverne ! [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Massacrons-nous dans la Taverne ! [Libre]   Massacrons-nous dans la Taverne ! [Libre] Icon_minitimeSam 10 Aoû - 0:03

Même s'il n'avait pas entendu l'arrivée de la dragonnière et même s'il n'avait pas vu cette dernière, la vision que Tiberius avait de la porte lui en avait dit assez long. Il savait, par l'ombre, que quelque chose de gros était arrivé. Il savait aussi que les quelques allées et venus signifiait qu'il y avait eu un brin de violence dehors. Il savait toutefois que cela ne le regardait pas, lui ou l'un de ses membres d'équipage. Enfin, il l'espérait et il croyait bien ses matelots capable de se tenir en publique. Un rapide coup d’œil autour du bar lui confirmait que Seamus et Jennyfer discutait toujours tandis que Malbanou semblait tenter de récupérer quelque chose dans sa chope. Au moins, ça le tenait occupé.

Le capitaine était ainsi ravi de savoir qu'il n'avait pas à se déranger. Ce fut de brève durée, tandis qu'une rouquine au teint pâle, mais à l'allure féroce, se plaça juste à côté de lui. Elle commanda à boire et la précision arracha un sourire au loup de mer. Un ivrogne fit ensuite une grossière erreur, dont il ne pu même pas profiter, et se retrouva cloué un mur par magie. Là aussi, il ne pu s'empêcher de sourire. Les yeux toujours rivés sur le large, il attendit que la nouvelle venue entame les pourparlers. C'était, après tout, elle même qui s'était avancé jusqu'à lui. Une fois qu'elle eut laisser sa gorge s'humecter d'alcool de cane, elle offrit quelques mots à Tiberius.


- Tant de temps et c'est ainsi que tu me salue? demanda-t-il en retirant son chapeau pour le déposer sur sa table. Il offrit ensuite un court regard d'un bleu acier vers la demi-elfe, ainsi qu'un coin de sourire, avant de reporter son attention au loin. Moi aussi je suis content que tu sois en un seule morceau. J'ose espérer qu'il en va de même pour la belle Gale ? Que me vaut l'honneur de ton sourire ?

Il n'avait pas d'attente quant à la manière avec laquelle elle l'avait salué. Il avait plutôt l'intention de la taquiner comme c'est son habitude. Quand il n'est pas question de son navire ou de son équipage, le capitaine se montrait généralement lax et même légèrement désinvolte. C'est peut-être en parti cette double personnalité qu'il l'avait, ultimement, fait se défaire de sa relation intime avec Dimaëlle.

_________________
If you are lost, then follow your feet !
Revenir en haut Aller en bas
Braise Laflamme
Admin.
Braise Laflamme

Messages : 430
Date d'inscription : 06/08/2019
Age : 35
Localisation : La Baie, province de Québec

Massacrons-nous dans la Taverne ! [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Massacrons-nous dans la Taverne ! [Libre]   Massacrons-nous dans la Taverne ! [Libre] Icon_minitimeSam 10 Aoû - 0:48

Dimaelle ne pria pas pour répondre. Elle n'état pas le genre de femme à passer par quatre chemins. Après une autre gorgée de rum, elle répondit au départ avec amusement et ensuite sur un ton de business

«Tu as du te prendre un sacré coup de soleil au crâne ou tu es plus saoul que tu ne le crois si tu ne te souviens pas que Gale es mâle. Mais bon, ce qui m'amène est un contrat qui rapporterait suffisamment à tout ton équipage et toi les moyens de vivre la grande vie pendant une année entière dans les cités libres.* C'est plus ou moins sans risques, enfin mis à part les risques habituels du voyage bien sur. Ce serais plus un test de patience qu'autre chose. Les navires habituels qui amène à l'île aux Naufragés les enfants candidats pour devenir Dragonnier ont été affecté ailleurs vu que la compagnie d'armateur avec qui l'Ordre faisait affaire a changé de mains et les nouveaux investisseurs ont choisi de ne pas renouveler le contrat.»

Dimaelle prit une autre gorgée de rum et un regard nerveux du propriétaire qui alternait entre elle et le nouvel ornament la fit soupirer de manière lasse. D'un vague mouvement du poignet qui ne tenais pas la bouteille de Rum, la lance de lumière perdit sa solidité et s'évanoui comme si elle n'aurait jamais existé. Ce qui eût pour conséquence de faire tomber l'ivrogne au sol face première contre le plancher crasseux, causant l'hilarité générale. Reprenant sa conversation, elle dit

«Il faudrait naviguer de port en port sur environ une vingtaine d'îles avant de les mener au QG. Bien entendu une fois près de la destination finale nous t'ouvrirons le chemin jusqu'à notre port. J'ai aussi convaincu les vieux grincheux qui servent d'aînés à l'Ordre que les gamins ont besoin de connaitre ce qu'est le vrai travail physique. »

Continua t-elle d'un ton amusé.

« Au vu qu'ils auront tous entre 12 et 15 ans, tu pourras les faire trimmer gratuitement en tant que mousses, aide cuistot et garçons de cabines. Personne ne sera oisif sur ton navire. Et si jamais nous avons quelques enfants de nobles qui rouspète, heh bien je suis certaine que tu leurs trouveras assez de corvées dégoûtantes et humiliantes pour leurs apprendre le respect.»

Termina t'elle sur un ton vindicatif. 

Dimaelle avait subit bien des moqueries de la part de ses camarades nés nobles dans les premières années de son entrainement en tant que Dragonnier et la rouquine en gardait encore quelque sois peu rancœur. Donc son amusement vindicatif de voir les nobles ce faire enseigner quelques leçons de politesse et d'humilité.



*Les Citées libres sont des Citées-États similaire à Athènes et Troie durant le temps de la Grèce Antique et l'Ère de Bronze.

_________________
«The past is here! The present is here! The future is here! Come winds...Come lightning! When the morning star shines...Let all know the sun’s light reaches every corner of the Earth! Piedra...Del...Sol! » Quetzalcoatl's Noble Phantasm, FGO anime.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.fanfiction.net/u/1009234/
Capitaine Carcajou
Néophyte.
Capitaine Carcajou

Messages : 8
Date d'inscription : 07/08/2019
Age : 26

Massacrons-nous dans la Taverne ! [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Massacrons-nous dans la Taverne ! [Libre]   Massacrons-nous dans la Taverne ! [Libre] Icon_minitimeSam 10 Aoû - 17:35

Le marin avait toujours eu de la difficulté avec le sexe de Gale, non pas à cause de sa couleur, mais bien à cause de son nom. Dans son bout de pays, Gale avait toujours été le nom d'un femme et donc le pirate transposait ce genre au dragon. Tant pis, peut-être qu'un jour il s'en souviendrait. Il écouta attentivement l'offre de Dimaëlle, surtout intéressé par les détails plutôt que la récompense. Il cherchait certes à s'en mettre dans les poches à travers ses activités de piraterie, mais il cherchait surtout à en enlever à ceux qui en ont trop. Si les dragonniers était près à payer le gros pris pour un service de navette, il ne refuserait pas.

C'est sûr, l'idée de transporter une vingtaine d'adolescents instables en voie de peut-être devenir des chevaucheurs de dragon le faisait craindre un peu pour la sécurité de son équipage. Il savait d'expérience via la demi-elfe que le tempérament de ces êtres "supérieurs" pouvait être dangereux. D'un autre côté, il avait confiance a ses propres capacités et en celles, entre autre, de Malbanou qui saurait certainement en mettre au moins deux à leur place au besoin.


- J'accepte, hocha-t-il de la tête avant de présenter son verre à la demoiselle. Si tu ne l'as pas déjà sur toi, tu pourras me fournir la liste plus tard, sinon à Arthur. Il devrait être sur le Griffon, sauf exception. Nous avions l'intention de lever l'ancre dans deux jours si rien ne se présentait ici. Il faut croire que les vents furent clément, sourit-il en ajoutant un clin d’œil.

Tiberius trinqua avec la dragonnière en guise de conclusion de marché. En tant que pirate, il était rare que Tiberius s'encombre de contrats écrits ou pire encore, de sceau magique. Il n'avait qu'un parole et se faire demander de prêter un serment magique l'insulter au plus haut point. De plus, ce genre de contrat immuable était souvent très restrictif et il refusait de brimer sa liberté. Ses employeurs, s'il y avait lieu, devait soit lui faire confiance, soit passer au prochain navire. Le Griffon et son équipage avaient un réputation et il fallait la conserver.

_________________
If you are lost, then follow your feet !
Revenir en haut Aller en bas
Braise Laflamme
Admin.
Braise Laflamme

Messages : 430
Date d'inscription : 06/08/2019
Age : 35
Localisation : La Baie, province de Québec

Massacrons-nous dans la Taverne ! [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Massacrons-nous dans la Taverne ! [Libre]   Massacrons-nous dans la Taverne ! [Libre] Icon_minitimeDim 11 Aoû - 14:00

Dimaelle savait d'expérience que son ancient amant n'avait qu'une parole. Lorsqu'il la donnait, il faisait tout en son pouvoir pour la tenir. C'était pour cela qu'elle en avait fait son premier choix pour cette mission. Trinquant avec son ami, elle prit bien garde de ne pas parler d'un montant exact là où des oreilles indiscrètes pourraient les entendre. Capable de botter les fesses à tout les ivrognes ici elle l'était sans aucun doute. Mais attiser la convoitise de tout les équipages pirate ici présent prêt à ouvrir le feu avec leurs canons dès qu'ils seraient hors de la zone de sûreté de l'île? Ça c'était suicidaire. Même un Dragon peux succomber sous suffisamment de boulets de canons. Et aucune magie ne pouvait rendre quelqu'un invincible.

La demi elfe et le capitaine parlerait paiement lorsqu'ils ce seraient loin des oreilles indiscrètes. Avec la simple demande de partager la liste des candidats et des ports où les faire embarquer avec lui ou le vieux Silverhand. Voulant continuer de parler un peu ell reprit

«Blagues à part, je suis contente de voir que tu es en santé. La vie est trop courte et c'est toujours les meilleures personnes qui partent en premier. Pour ma part j'en ai ma claque de ces maudits esclavagistes! Gale et moi ont a du briser six différentes cellules en deux mois! Bordel de merde, une cellule jouait avec le feu en voulant aller provoquer les Elfes Noirs loin au sud de El Dorado! Ce sont des reclus et on les aiment ainsi! La dernière chose que ce monde est besoin ce sont que les Elfes unissent leurs tribus et marchent à la guerre en réveillant la fureur de Mère Nature! »

Finit elle en tremblant un court moment, imaginant l'horreur qu'une telle pensée lui causait. Elle chassa alors ses pensées morbides avec une bonne gorgée de rum.

_________________
«The past is here! The present is here! The future is here! Come winds...Come lightning! When the morning star shines...Let all know the sun’s light reaches every corner of the Earth! Piedra...Del...Sol! » Quetzalcoatl's Noble Phantasm, FGO anime.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.fanfiction.net/u/1009234/
Capitaine Carcajou
Néophyte.
Capitaine Carcajou

Messages : 8
Date d'inscription : 07/08/2019
Age : 26

Massacrons-nous dans la Taverne ! [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Massacrons-nous dans la Taverne ! [Libre]   Massacrons-nous dans la Taverne ! [Libre] Icon_minitimeJeu 29 Aoû - 0:45

L'ancien soldat ne pu s'empêcher de sourire tandis que la belle parlait. Ses yeux continuaient d'observer les clients de la taverne, les allées et venues. Ainsi placé à côté de Dimaëlle, il semblait faire office de sanctuaire contre les quelques braves assez fou pour s'approcher d'elle avec des intentions malsaine. Bien malgré toutes les guerrières qui avaient parcouru le monde et l'histoire, nombre d'hommes se croyaient tout permi concernant les femmes. Un veatoge certe de plusieurs culture hautement patriarchal. L'inverse était tout aussi vrai, alors que certains peuples voyait les hommes réduit à l'esclavage, ou presque. Parlant d'esclavage, c'était le sujet que la femme aux oreilles pointues avait choisi. Elle connaissait bien la position de Tiberius sur le sujet, lui qui avait justement libéré plusieurs esclave à travers les années.


L'idée des tribus elfique s'alliant contre le monde des hommes lui fit tout aussi froid dans le dos. Il connaissait bien la férocité des elfes grâce à divers relations, dont Dimaëlle pour des raisons évidentes et Sebheràn de son propre équipage. Il aquiesca au commentaire de la dragonnière.



- Je suis bien d'accord. Autant sur le fait d'être en santé, que le reste. Tu es ravissante, d'ailleurs, quoi que toujours aussi... Toi. Il sourit, lançant un rapide coup d'oeil joueur à son amie et attranpant une gorgée de sa propre boisson. J'ai de la chance dernièrement, moi aussi. Le Griffon n'a eu que peu sinon pas d'altercations indésirées dans les derniers mois. Nous avons même mis la main sur un lourd convois d'or qui s'en retournait vers l'Hégémonie d'Aëll, sur Artémisia.


Il sourit à nouveau, un peu fier, et s'étira le dos jusqu'au mur où il le reposa un moment. Il fit alors disparaître l'une de ses mains dans l'intérieur de son manteau et en sorti une pipe de bois gravée. Il la plaça à ses lèvres et sortie sont allume feu, mais hésita un instant. Il jeta un regard interrogateur à Dimaëlle. Il n'avait plus souvenir si elle était indifférente à son habitude, ou si elle détestait celle-ci.

_________________
If you are lost, then follow your feet !
Revenir en haut Aller en bas
Braise Laflamme
Admin.
Braise Laflamme

Messages : 430
Date d'inscription : 06/08/2019
Age : 35
Localisation : La Baie, province de Québec

Massacrons-nous dans la Taverne ! [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Massacrons-nous dans la Taverne ! [Libre]   Massacrons-nous dans la Taverne ! [Libre] Icon_minitimeJeu 29 Aoû - 23:05

Dimaëlle fut ravie de savoir que son bon ami avait eu droit aux bons côtés de la chance. Elle fit la moue en entendit parler de Aëll. l’Élitisme dans cette société était partout et pour un garçon manqué comme elle, ce n'était pas un endroit où elle aimait aller. Mais elle ne choisissait pas toujours ses missions. Chaque fois on la dévisageait par ce qu'elle s'habillait comme un homme au lieu de porter une robe ou une toge encombrante. Au moins Aëll n'avait jamais acceptée l'esclavage, donc c'était toujours ça de gagné. Chaque esclave en fuite mettant le pied à l'intérieur de leurs frontières était libéré automatiquement. Voyant que Tiberius la regardait en faisant signe avec sa pipe, elle sourit et lui fit signe que tout allait bien.

Elle aussi aimait bien fumer des herbes à pipe une fois de temps en temps. Ps de tabac par contre. C'était trop fort. Bon le Servage était assez similaire à l'esclavage, mais les changements aussi grand prennent du temps à s'accomplir. Elle fut un peu prise de court du compliment, comme toujours mais ne répondit qu'avec un sourire ravi. Ce vieux loup de mer avait toujours su la faire sourire, même dans ses humeurs les plus sombres.

Ayant un autre sujet en tête, elle reprit donc d'une voix joyeuse et remplie de fierté

«J'ai eu dernièrement des nouvelles de ma fille Chloé! Je n'en avais pas eu depuis deux ans! Elle et son expédition ont trouvé un petit gisement de Mithril brut dans les Montagnes de la Révélation sur Vetrbrandr. Comme d'habitude, les politiciens ce sont mit à piailler pour obtenir jurisdiction dès que le travail manuel fut terminé. Aux dernières nouvelles le gisement n'a toujours pas été attribué à une nation en particulier. Faut dire aussi que l'emplacement du gisement n'est pas facile d'accès, même avec la magie.

Mon fils Arthur lui semble bel et bien décidé d'aller étudier la science techno-magique à Atlantis. Quand je suis partie, il faisait ses bagages. Je lui ai offert de le déposer, mais il a refusé. Je crois qu'il veux vivre sa propre aventure pour ce rendre à sa destination. Il a 19 ans après tout.
»

Dimaëlle ne craignait pas de parler de Mithril devant tout le monde. Du Mithril raffiné valait son pesant d'or bien entendu, mais lorsque le métal était brut, il était quasi inutilisable. Et seuls les Nains savaient comment raffiner ce précieux métal. Un de leurs secrets ancestraux. Et tenter d'arracher des secrets ancestraux à des Nains était similaire à tenter de faire la conversation avec Gaia. Autrement dire à peu près impossible. C'était bien connu.

_________________
«The past is here! The present is here! The future is here! Come winds...Come lightning! When the morning star shines...Let all know the sun’s light reaches every corner of the Earth! Piedra...Del...Sol! » Quetzalcoatl's Noble Phantasm, FGO anime.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.fanfiction.net/u/1009234/
Capitaine Carcajou
Néophyte.
Capitaine Carcajou

Messages : 8
Date d'inscription : 07/08/2019
Age : 26

Massacrons-nous dans la Taverne ! [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Massacrons-nous dans la Taverne ! [Libre]   Massacrons-nous dans la Taverne ! [Libre] Icon_minitimeVen 30 Aoû - 0:42

La mention de Chloé, petite Chloé pour autant que Tiberius était concerné bien que n'était pas une question d'âge, fit sourire ce dernier tandis qu'il allumait sa pipe et en tirait une première bouffée. Il n'avait jamais eu un rôle très pousser dans le cercle familiale de son amie, pas même avec Arthur qui lui avait l'âge d'être son fils. Ce n'était pas le cas, du moins. Le jeune homme n'avait rien en commun avec le pirate et Dimaëlle l'avait assuré que ce n'était pas le sien. Pour le coup, il lui faisait confiance. Puis même, on lui avait déjà lu son avenir. C'en était un qui ne contenait pas de projéniture. Il prétendait ne pas y croire pour ceux qui savait, mais au fond de lui il croyait, même savait. 

Il avait bien essayé, jadis, de porter fruit. Cela s'était avéré par un échec. Le sort avait ensuite voulu qu'il perde celle avec qui il avait aimé. Il s'était donc tourner ailleurs, se changeant les idées avec sa mission et ses diverses quêtes. Comme il n'avait plus à cummuler de richesse pour son bien ou celui d'une famille, il avait fait du monde et de la mer sa nouvelle place. Son équipage était sa famille et ses enfants étaient ceux de part le monde qui donneraient tout pour un morceaux de pain.

Il prit inconsciemment note de l'information sur le gisement de mithril pour le futur. Selon quelle nation prenait droit sur celui-ci, cela ferait des cibles de choix pour son équipage.

Vint ensuite le sujet de Arthur, le brave jeune homme. Déjà un homme... Cela ne faisait pas rajeunir le marin et il s'en rendait compte alors que la dragonnière mentionnait son âge.


- Peux-tu vraiment lui en vouloir ? Et encore... c'est peut-être uniquement parce que tu est sa mère qu'il a refusé ! Je suis sûr qu'il y aurait pensé à deux fois si c'est moi qui lui avait proposé le transport ! dit-il en riant un peu et s'etouffant malgré lui sur sa pipe. Il s'adoucit la gorge avec une gorgé alcoolisée. Heh, j'en connais au moins une que ça aurait intéressé...

Il lança un coup d'oeil à Jenga, toujours au bar à rigoler en compagnie de Seamus. Celle-ci était de nature discrète et même timide en temps normal, mais il n'y a que peu d'endroit où se cacher sur un navire comme le Griffon. Pour autant qu'il sache, Jen avait environ l'âge d'Arthur. Celle n'avait rejoint le navire que bien récemment pour être avec son oncle.

Tiberius prit une autre bouffée de sa pipe et soupire, relaxant un peu. Il appréciait l'effet apaisant de l'herbe à pipe. Assourdir les vieilles douleurs valait bien la légère confusion qu'il pouvait subir lorsqu'il fumait un peu trop.

_________________
If you are lost, then follow your feet !
Revenir en haut Aller en bas
Braise Laflamme
Admin.
Braise Laflamme

Messages : 430
Date d'inscription : 06/08/2019
Age : 35
Localisation : La Baie, province de Québec

Massacrons-nous dans la Taverne ! [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Massacrons-nous dans la Taverne ! [Libre]   Massacrons-nous dans la Taverne ! [Libre] Icon_minitimeSam 31 Aoû - 22:51

Dimaëlle accepta les dires de son vieil ami. Il avait sûrement raison. Mais c'était difficile pour elle d'accepter que son plus jeune quittait non seulement la maison familiale, mais aussi la sécurité de la Mer d'Arbres. Peu de créatures carnivores pouvaient évoluer aussi haut dans les arbres sauf peut-être les panthères, mais leurs terrains de chasses préférés ce trouvaient nettement plus au sud. Mais bon, elle avait réussie à passer au travers lorsque Chloé avait quitté le nid quelques décennies plus tôt. Elle pourrais faire de même pour Arthur, même si ce dernier avait toujours été un peu plus «fils à sa maman» que Chloé. Cette dernière avait toujours été de nature indépendante. Elle poussa un soupir et lui dit donc

«Tu as raison. Mais c'est un peu difficile de le laisser partir. Ma première grossesse qui m'a donnée Chloé était planifiée, mais Arthur lui, c'était une sacrée surprise. Une heureuse occasion, mais surprenante tout de même. Non pas que j'ai une mauvaise relation avec ma fille, mais mon garçon a toujours été plus proche de moi émotionnellement. Sincèrement, il m'a vraiment surprit avec sa décision d'aller étudier la techno-magie à Atlantis. Voila pas si longtemps, j'étais persuadée qu'il allait s'engager sur le Griffon ou un autre navire une fois d'âge majeur. 

Il faisait des pieds et des mains pour mettre la main sur tout document ayant rapport à la navigation en haute mer et d'autres sujets similaires. Je pensais qu'il avait entendu l'appel de l'océan et en s'engageant avec toi, j'aurais été certaine qu'il aurait été traité comme n'importe quel autre membre de l'équipage une fois qu'il aurait fait ses preuves. S'il s'aurait engagé avec un des capitaines qui font escale au port le plus proche de mon village, on lui aurait probablement fait des traitements de faveurs avec espoir qu'il puisse m'influencer à embarquer dans leurs combines. »

Elle secoua la tête avec un air découragé, ce qui eut pour effet de faire voler ses cheveux de feu avant de terminer sa bouteille et signaler la fille de Taverne qui esquivait des mains baladeuses pour une autre. Une fois servie, la demi elfe retira le bouchon de liège de nouveau avec ses dents mais avant qu'elle ne put prendre une gorgée une voix forte et clairement arrogante ce fit entendre

«Ici c'est MON bar désormais! Tout ceux qui veulent vivre un autre jour vont devoir m'obéir! On ne sert plus les femmes à partir de maintenant! Hé, toi! La pute en cuir bleu! Lâche moi cet alcool et dégage d'ici si tu ne veux pas servir mes hommes et moi sur tes genoux! Et virez moi ce lézard d'en avant de MA propriété! Les animaux ne sont pas les bienvenue! Tu as deux minutes pour obéir sinon mes gars vont l'utiliser comme cible d'entrainement!»  

À entendre ça, la Forgeronne de Lumière s'immobilisa. Dimaëlle n'était peut-être pas aussi chaste que d'autres femmes, mais elle choisissait minutieusement avec qui elle avait des relations sexuelles! Elle respectait son corps et ses partenaires faisaient de même! Ce n'était pas la première fois quelle entendait ce genre de discours et ce ne serai sûrement pas la dernière. Mais le fait de devoir quitter l'établissement sous peine d'être forcée à servir sexuellement des pirates de petite semaine et que l'on menace la vie de son Dragon, c'était la goutte d'eau qui fit déborder le vase! D'un mouvement rapide, elle se leva, ce saisit de sa chaise et avec une force défiant sa stature, elle la balança vers le visage du mort en sursis. La seule raison pour laquelle elle n'avait pas utilisée son katana pour en faire du sashimi était la neutralité magiquement renforcée sur l'île.

Le dit mort en sursis avait l'air ridicule dans son accoutrement. Il portait un manteau d'officier de la Marine comme une cape, il était torse nu et avait un pantalon de toile miteux retenu par une bande de tissus brunâtre dans lequel ce trouvais 3 pistolets à silex. Il avait au pieds des chausses ayant vu de bien meilleurs jours. il était grand mais si maigre qu'un fort vent l'aurais fait tomber. il portait un ridicule chapeau tricorne avec le Jolly Roger paint en blanc dessus. Sincèrement, la seule chose d'extraordinaire qu'avait ce type était son nez aquilin. Le reste de l'équipage n'était pas très remarquable si seulement qu'un des membres avait approximativement la même taille et carrure que Malbanou mais était aussi pâle qu'un cadavre.

Mais la taille du type ne le sauva pas d'un bon coup de genou dans les parties génitales qui le fit s'effondrer pendant que le Capitaine pas de nom tentait de ce relever après la chaise au visage. Puis, la pagaille totale démarra quand quelqu'un cria bien fort

«Bagarre générale!»

_________________
«The past is here! The present is here! The future is here! Come winds...Come lightning! When the morning star shines...Let all know the sun’s light reaches every corner of the Earth! Piedra...Del...Sol! » Quetzalcoatl's Noble Phantasm, FGO anime.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.fanfiction.net/u/1009234/
Capitaine Carcajou
Néophyte.
Capitaine Carcajou

Messages : 8
Date d'inscription : 07/08/2019
Age : 26

Massacrons-nous dans la Taverne ! [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Massacrons-nous dans la Taverne ! [Libre]   Massacrons-nous dans la Taverne ! [Libre] Icon_minitimeLun 2 Sep - 17:19

Le Capitaine hochait de la tête, offrait quelques sourires et quelque regards à son amie. Il prit à nouveau une gorgée de sa boisson, cu qui eut enfin raison de son verre. La tenancière l'interrogea du regard concernant un remplissage,, mais il lui répondit non d'un regard souriant tandis qu'il reportait ceux-vi sur la foule et gardait son attention auditive sur Dinaëlle. Celle-ci demanda bientôt une nouvelle consommation. Elle allait même la commencer alors que ce que redoutait Tiberius arriva.

Il prit une dernière bonne bouffée de sa pipe tandis que le grognard criait et prit le temps de la vider et de la ranger dans son manteau. Il savait pertinemment ce qui approchait. L'attitude du maigrelet était bien trop fréquente ici. Non seulement ça, mais il avait choisi la mauvaise cible en la demi-elfe et sa monture. Sachant qu'elle saurait très bien se débrouiller, Tiberius profita des quelques secondes restante au discours de l'idiot pour localiser ses membres d'équipage.

Malbanou était toujours dans son coin, l'air un peu confus. Tel un enfant qui comprends encore peu de chose, il interrogea son capitaine des yeux. Ce dernier rassura le demi-géant d'un simple regard, puis trouva Seamus et Jen qui eux aussi n'avaient pas bougé. Ils regardaient aussi l'énergumène. Contrairement au grand ourson, ils n'avaient pas le réflexe d'interroger leur officier du regard. Trop tard, de toute façon, une chaise s'envolait vers le visage du gringalet. Rapidement, l'un des membres de son équipage se retrouvait aussi avec un genoux dans l'aine.

Tiberius se leva et offrit son attention à Malbanou en premier. Sans un mot, il pointa l'homme au membre meurtri. Ou du moins l'égo. En effet, le grand albino s'était plier sur l'impact, mais s'était tout aussi rapidement déplier et s'apprêtait à répliquer. Vu la stature, la taille et son derme, ce dernier n'etait pas humain. Tout comme Malbanou, il devait s'agir d'un demi-géant. Toutefois, alors que notre ami tenait son ascendance aux géants de feu, le sans nom tenait certainement la sienne des géants de glace. Cela expliquait aussi la légère différence de taille. Considérant cela et malgré la connaissance que Dimaëlle était plus forte qu'il n'y paraissait, le capitaine jugeait qu'affronter quelqu'un à sa taille était plus approprié.

C'est ainsi que Malbanou se leva et, sans regard pour l'ameublement, fonça droit sur son rival du moment alors que la bagarre générale était annoncée. L'albino qui s'aprêtait à lever la main contre une chétive demi-elfe, à ses yeux, se retrouva plutôt cinq pas de demi-géant plus loin, avec un poing légèrement plus gros que le sien contre la mâchoire. S'en suivi coups et prises de luttes où personne n'osait s'entre-poser.

Pendant ce temps, le loup de mer avait tourné son attention vers les autres.


- Jen, Seamus, couvrez vous ! cria-t-il au moment même ou une bouteille passait près de leur têtes.

C'était là toute l'attention qu'il pouvait se permettre à autrui. Plusieurs hommes s'approchaient dangereusement de lui. Il ignorait s'il s'agissait des comparses du malautru, ou s'ils l'avaient associé à Dimaëlle à cause de son manteau bleu (sans parler de leur longue conversation à deux), mais voilà.

L'ex soldat soupira, puis ouvrit le bal en poussant de son pieds la table qu'il occupait. Celle-ci glissa sans retenue vers les bagarreurs. Hélas, l'elan fut freiné par les chances encore présente de l'autre côté. Cela offrit tout de même l'ouverture dont il avait besoin pour s'approcher et commencer, tel un boxeur vétéran, à donner la leçon.

_________________
If you are lost, then follow your feet !
Revenir en haut Aller en bas
Braise Laflamme
Admin.
Braise Laflamme

Messages : 430
Date d'inscription : 06/08/2019
Age : 35
Localisation : La Baie, province de Québec

Massacrons-nous dans la Taverne ! [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Massacrons-nous dans la Taverne ! [Libre]   Massacrons-nous dans la Taverne ! [Libre] Icon_minitimeMer 4 Sep - 0:23

Dimaëlle bougeait comme l'éclair. Un instant elle frappait le Capitaine sans nom d'un bon coup de poing à la figure, ce qui eût pour effet de l'envoyer rebondir plus loin; un autre elle était dos à dos avec Tiberius, protégeant ses arrières d'un type s'approchant avec une bouteille vide avec l'intention de la fracasser sur le crâne de son ami. Dehors elle pouvait entendre les deux demi géants s'en donner à cœur joie et elle senti alors que Gale lui parla

«Petite fleur, as tu besoin d'aide? Ou dois-je donner un coup de patte au Fils de Muspelheim contre le Fils de Jötunheim? Pour l'instant personne de dangereux ne c'est aventurer près de moi, mais je peux voir les Jötnar ce battre d'ici.»

Gale était le seul être à pouvoir l’appeler comme ça. Et il savait bien que s'il tenait à sa paix d'esprit, il valait mieux ne jamais souffler ce mot doux à qui ce sois! Elle répondit rapidement par la pensée après avoir fait un peu d'espace contre six adversaires en créant un mur de lumière mouvante qui les poussa suffisamment loin pour leurs donne un peu d'espace pour respirer plus aisément

«Je m'en sort très bien pour le moment mon très cher. Garde un œil sur Malbanou je t'en prie. J'ai confiance en sa force, mais son adversaire est un autre demi-géant après tout.»

Gale accepta de garder un œil sur Malbanou. Si sa liée avait des problèmes qu'elle ne pouvait pas régler, elle aurait demander de l'aide ou il aurait ressenti sa détresse. Et si elle aurait été en détresse, le grand dragon bleu aurait tout détruit sur son chemin pour lui porter secours. Quand il entendit quelqu'un charger un mousquet tout près, le Dragon ne ce fia pas à la magie de l'île pour ce protéger. Vif comme sa liée, il donna un puissant coup de queue au prétendant tireur d'élite, l'envoyant faire un vol plané qui ce termina par un bain forcé aux quais. 

De retour dans le combat de bar, les choses allaient bon train. Le Capitaine San Nom et son équipage étaient tous K.O mis à part l’adversaire de Malbanou, même si ce dernier ne devrait plus tarder si ses sens mystiques lui rapportaient correctement son niveau d'énergie vitale. Ce besoin constant de sentir la force vitale des gens qui l'entourent n'était pas aussi fort chez elle au vu de son sang mêlé. La seule raison pourquoi ce dit Capitaine avait encore sa tête était du à la magie qui faisais office de juge de paix. Cela ne voulait pas dire que Dimaëlle ne lui avait pas prit tout son or, ses pistolets et son stock de poudre noire. Elle n’utilisait peut-être pas les armes à feux, mais Tiberius et ses subordonnés, en utilisaient eux. Quelques pistolets de plus et un barillet de poudre serait les bienvenue. Mais elle dut sortir de ses pensées, la bagarre n'était pas terminée.

Elle dit donc à son vieil ami avec un rire dans la voix

«On s'amuse bien non?»


_________________
«The past is here! The present is here! The future is here! Come winds...Come lightning! When the morning star shines...Let all know the sun’s light reaches every corner of the Earth! Piedra...Del...Sol! » Quetzalcoatl's Noble Phantasm, FGO anime.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.fanfiction.net/u/1009234/
Capitaine Carcajou
Néophyte.
Capitaine Carcajou

Messages : 8
Date d'inscription : 07/08/2019
Age : 26

Massacrons-nous dans la Taverne ! [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Massacrons-nous dans la Taverne ! [Libre]   Massacrons-nous dans la Taverne ! [Libre] Icon_minitimeSam 14 Sep - 7:54

Une droite à gauche, une directe devant, une esquive vers l'arrière. L'arrière ! Tiberius senti quelque chose dans son dos. Il allait se retourner, répondre, mais se rendit bien compte que c'était le dos de son amie. Il redoubla plutôt d'effort a l'avant, s'assuerant de garder Dimaëlle non loin pour qu'il s'entraide l'un et l'autre.

Maintenant dehors après de fortes bousculades, les deux géants rien d'autre que l'un et l'autre pour s'occuper. Personne n'osait s'interposer que ce soit pour aider ou nuire à l'un ou à l'autre. C'était tel qu'ils ne perçurent pas les actions ou les intentions d'un tireur qui osa charger un mousquet. C'était une grave erreur, surtout considérant que ça ne tuerait jamais un demi-géant d'un seul tir, mais surtout à cause de l'énorme créature écailleuse qui eut tôt fait de s'en occuper. Il y un plouffe bien sonore, mais les deux bagarreur n'entendait que le claquement et le craquement de leurs poings et de leurs articulations alors qu'ils s'entre-martelaient.

Dans le bar, Seamus et Jenga s'étaient aussi trouvé des adversaires, mais les coups était plutôt retenu inconsciemment. Ils avaient plus à faire avec des gens cherchant à se défouler que des gens cherchant régler des comptes. Malgré sa taille, Jen se débrouillait très bien. Elle avait su se munir d'une patte de chaise et s'en servait avec la délicatesse d'une mécanicienne. Elle avait habitude d'effectuer de la maintenance percussive sur des engins à vapeurs et donc ça lui venait naturellement. Seamus quant à lui préférait s'en tenir a l'occasionnal baffe ou gifle, se concentrant plutôt sur des coups de pieds bien placer, question d'éloigner les sources d'agression, et de les humilier.


- Je crois que nous n'avons pas la même définition du plaisir ! lui repondit-il alors qu'il s'occupait d'un autre jeune sot.

Le Capitaine du Griffon d'Argent était couvert de sueur et haletait malgré lui. Ses mains étaient couverte de sangs et endolories. Ses joues aussi avaient reçus quelques coups. Ses cheveux ne repondaient plus à aucun dieux et son manteau avait souffert quelques déchirures. Malgré tout, il avait répondu à sa belle amie avec le sourire. Il n'aimait pas particulièrement se battre et encore moins pour une mauvaise ou aucune raison, mais cette fois il y avait quelque chose de différent. C'était la première fois qu'il croisait Dimaëlle depuis longtemps et s'ils s'en étaient tenu à une courte conversation et un échange professionnel il aurait été déçu.

Le dernier brave à affronter James trouva finalement le sol et le marin pria que celui-ci ne se relève pas. Tous dans la taverne gémissaient de douleur. Plusieurs étaient étalés par terre dans la saleté et la bière. D'autres rampaient ou se trainait à quatre pattes. D'autres encore se tenaient tant bien que mal sur un mur ou une table. La tavernière sortait tout juste sa tête de derrière le bar, le visage déconfit devant la destruction que la bagarre avait amenée. Jen était accroché au cou de Seamus, un oeil enflé et sa patte de chaise toujours à la main. Tout semblait terminé. C'est alors que le sol trembla.

Arrivant de l'extérieur et bloquant complètement la lumière, Malbanou apparut dans l'embrasure de la porte. Chacun de ses pas, qui étaient d'un naturel lourd, n'avait jamais été aussi pesant. En effet, il portait sur ses épaules son adversaire de glace. Avec quelques lourds pas de plus, il laissa tomber sa charge sur une table qui céda immédiatement. La tenancière gloussa, voyant déjà ses pièces d'or disparaître. Malbanou charcha quant à lui son capitaine du regard et le trouva. Tiberius lui offrir un hochement se tête appréciatif et le demi-géant sourit, content.

Les pas de l'ancien soldat quand à lui le menèrent à sa table où il récupéra son chapeau. Il passa ensuite à côté de Seamus et Jen, offrant à celle-ci un sourire et une caresse paternelle pour son oeil. Il termina son chemin au bar et déposa un sac de cuir sur le comptoir qui avait miraculeusement tenu.[/b]


[b]- Pour la peine,
dit-il en désignant tout autour. Pour les dégâts et pour une bouteille, aussi.

Tinerius avait, sans du moins demander la permission, subtilisé la bourse du Capitaine Sans Nom que Dimaëlle avait réclamée. Il avait à travers les années développer ses talents de pickpocket et se faisait confiance. Au pire, il avait aussi confiance au bon sens de la demi-elfe qui devrait être d'accord avec lui que rendre l'or du pirate de pacotille à l'établissement était la sage chose à faire.

_________________
If you are lost, then follow your feet !
Revenir en haut Aller en bas
Braise Laflamme
Admin.
Braise Laflamme

Messages : 430
Date d'inscription : 06/08/2019
Age : 35
Localisation : La Baie, province de Québec

Massacrons-nous dans la Taverne ! [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Massacrons-nous dans la Taverne ! [Libre]   Massacrons-nous dans la Taverne ! [Libre] Icon_minitimeDim 15 Sep - 20:56

Ce ne fût qu'une fois la bagarre terminée que Dimaëlle comprit la grande différence entre elle et son ami. Tiberius approchait ses cinquante ans et même si physiquement il semblait avoir une douzaine d'années de moins, le temps commençait à le rattraper. Quand à elle, elle venait tout dernièrement de fêter son 150e anniversaire et elle semblait avoir une trentaine d'années tout au plus, même si elle avait vécue en tout et partout deux fois plus longtemps que l’espérance de vie d'un Homme en excellente santé. Bien entendu, elle ne s'en était pas sortie indemne. Sa lèvre fendue, un œil au beurre noir et le morceau de cuir retenant ses cheveux en une queue de cheval paresseuse ayant été arraché durant la bagarre en était la preuve. Mais d'ici deux ou trois jours, elle n'en garderait aucunes séquelles. Tiberius mettrait plus de temps à guérir et récupérer ses forces.

C'était là la différence entre eux deux. Dimaëlle était Dragonnier et à demie elfe. Elle vivrait encore bien longtemps. Son précieux ami et ancien amant avait peut être encore 20 ou 30 ans de vie naturelle devant lui tout au plus et ce, si la chance continuait de lui sourire. Être marin(peu importe de quel côté de la loi) n'était pas un métier facile et sans risques après tout. Chassant ses idées sombres et décidant plus tôt de profiter au maximum du temps qu'ils leurs restaient ensemble, la rouquine guida le capitaine et les membres de l’équipage ayant mis pied à terre vers un endroit plus tranquille que la taverne nouvellement démolie avant de l'inciter à ne pas bouger tout en lui disant

«Aller, je vais te soigner en premier, ensuite je m'occuperai des autres. Je ne suis pas la meilleure des guérisseuses, mais tes blessures sont mineures. Un peu de magie et tout sera comme neuf.»

Elle posa alors ses mains pleines de callosités, signe d'une vie martiale active sur le visage de Tiberius, plus précisément ces joues avant qu'elles ne s'illuminent d'une douce lumière blanche. Lentement mais sûrement, les abrasions s'éclipsèrent jusqu'à ne plus exister. Elle prit ensuite les mains larges et puissantes de l'Humain entre les siennes, marmonnant un chant de guérison dans la langue des Elfes pour servir de focus. Née avec de la magie elle l'avait été, mais Dimaëlle était davantage une guerrière que magicienne.  

Une fois les mains qui lui avait autrefois apporté tant de plaisir durant leurs liaison furent guérie, elle offrit à son ami un sourire radieux donc elle avait le secret avant d'aller aider les autres. Jenga n'avait pratiquement pas besoin de ses soins autre pour une requête murmurée d'une vérification si le Sortilège de Contraception était bien appliqué. Pour ceux et celles incapable de tisser ce sort plutôt simple, il existait des elixirs contraceptifs de différentes qualités dans les boutiques des apothicaires qui pouvaient ce trouver un peu partout là où la population était suffisamment nombreuse, mais le sortilège était plus sur et avait moins de variables pouvant mal tourner.

Seamus n'avait pas de blessures visibles mais la rouquine aux yeux bleus l'examina tout de même. Mais mis à part quelques muscles froissés, le cuistot était en pleine santé. Lorsqu'elle arriva auprès de Malbanou, le demi-géant dû s'asseoir sur le sol pour que le petit brin de femme puisse soigner ses ecchymoses et ses plaies. Oh, elle aurait pu escalader le Fils de Muspelheim comme on escalade une montagne, mais comme ça c'était plus facile.

Ce fut en tentant de soigner Malbanou que Dimaëlle ce frappa à un mur. Ses maigres talents magiques ne suffisaient pas à outrepasser la résistance naturelle pour la magie que les Jötnar et leurs descendants possédaient. Elle du donc puiser dans les réserves quasi sans fond de Gale pour augmenter la puissance de sa magie pour terminer sa bonne action. Et encore, cela prit plusieurs minutes supplémentaire. Une fois chose faite elle poussa un soupir las. Elle tapota une des grosses mains du gentil géant et lui dit

«Voila, toi aussi tu es guéri maintenant. Rappelle moi de ne jamais te mettre en colère

Finit elle avec un peu d'humour dans la voix. Elle ce retournas vers James et demanda ensuite

«Bon, on fais quoi? Il est encore tôt. On ce trouve une autre taverne ou bien toi et tes marins retournez sur le Griffon pour la nuit?»

_________________
«The past is here! The present is here! The future is here! Come winds...Come lightning! When the morning star shines...Let all know the sun’s light reaches every corner of the Earth! Piedra...Del...Sol! » Quetzalcoatl's Noble Phantasm, FGO anime.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.fanfiction.net/u/1009234/
Contenu sponsorisé




Massacrons-nous dans la Taverne ! [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Massacrons-nous dans la Taverne ! [Libre]   Massacrons-nous dans la Taverne ! [Libre] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Massacrons-nous dans la Taverne ! [Libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Maya :: Section Roleplay. :: l'Archipel du Soleil, Continent du Sud. :: l'Île de la Tortue.-
Sauter vers: